INAUGURATION DU GÎTE À CHAUVE-SOURIS

Le 04 septembre 2020 à ARRY


En 2015, l’idée de créer un gite à chauve-souris dans le transformateur électrique désaffecté de la commune de ARRY prend naissance sous l’impulsion de la commission de la protection des eaux, du patrimoine, de l’environnement, du sous-sol et des chiroptères (CPEPESC) de Lorraine.
Dans ce cadre et à l’occasion de la nuit de la chauve-souris, une conférence est organisée le 5 juin 2015 suivie d’une sortie sur le terrain. Ces actions à destination des habitants de la commune ont pour but de les rassurer, mieux leur faire connaitre les vertus de cet animal en bannissant les préjugés, et ainsi leur faire accepter la construction du gite.
Sachez qu’une chauve-souris est inoffensive, ne s’accroche pas aux cheveux et elle est capable d’avaler jusqu’à 600 moustiques et insectes en une seule nuit… C’est dire si elle a toute sa place dans notre environnement. C’est également une espèce menacée protégée par la loi et ce gite est une des solutions pour faire perdurer l’espèce en lui offrant un habitat lui permettant de se recueillir en colonies, d’hiberner et de se reproduire.
Le 5 octobre 2018, une convention est signée entre la commune de ARRY représentée par son maire M. MINELLO, M. Michel RENNER, naturaliste à la CPEPESC et l’association TORCOL.
La mairie met gratuitement à disposition de TORCOL le bâtiment communal, autrefois transformateur électrique afin d’y créer le gite. Le CPEPESC, spécialiste de ces espèces, est chargé de l’aménagement du site afin de l’adapter au plus près des besoins des chauves-souris. Tous les aspects sont étudiés : luminosité, température, sécurité, ventilation, hygiène. Des plans sont élaborés.
L’’association TORCOL, elle s’occupe de trouver des subventions et part à la recherche de partenaires financiers. Le conseil départemental, l’UEM et Nature et Découverte répondent présents. Les plans dessinés, l’argent en caisse, il ne restait plus qu’à concrétiser.
Les entreprises CORDAZO de ANCY et DALBORGO de GORZE entrent en œuvre et réalisent les travaux nécessaires. Le résultat est devant vos yeux..
Bravo à tous les bénévoles, bravo à la commune de ARRY, merci à vous : conseil départemental, UEM, Nature et Découverte, CPEPESC, les entreprises CORDAZO et DALBORGO, merci à tous ceux qui de près ou de loin ont participé à la réalisation de ce magnifique projet. le 04 septembre 2020 à ARRY
En 2015, l’idée de créer un gite à chauve-souris dans le transformateur électrique désaffecté de la commune de ARRY prend naissance sous l’impulsion de la commission de la protection des eaux, du patrimoine, de l’environnement, du sous-sol et des chiroptères (CPEPESC) de Lorraine.
Dans ce cadre et à l’occasion de la nuit de la chauve-souris, une conférence est organisée le 5 juin 2015 suivie d’une sortie sur le terrain. Ces actions à destination des habitants de la commune ont pour but de les rassurer, mieux leur faire connaitre les vertus de cet animal en bannissant les préjugés, et ainsi leur faire accepter la construction du gite.
Sachez qu’une chauve-souris est inoffensive, ne s’accroche pas aux cheveux et elle est capable d’avaler jusqu’à 600 moustiques et insectes en une seule nuit… C’est dire si elle a toute sa place dans notre environnement. C’est également une espèce menacée protégée par la loi et ce gite est une des solutions pour faire perdurer l’espèce en lui offrant un habitat lui permettant de se recueillir en colonies, d’hiberner et de se reproduire.
Le 5 octobre 2018, une convention est signée entre la commune de ARRY représentée par son maire M. MINELLO, M. Michel RENNER, naturaliste à la CPEPESC et l’association TORCOL.
La mairie met gratuitement à disposition de TORCOL le bâtiment communal, autrefois transformateur électrique afin d’y créer le gite. Le CPEPESC, spécialiste de ces espèces, est chargé de l’aménagement du site afin de l’adapter au plus près des besoins des chauves-souris. Tous les aspects sont étudiés : luminosité, température, sécurité, ventilation, hygiène. Des plans sont élaborés.
L’’association TORCOL, elle s’occupe de trouver des subventions et part à la recherche de partenaires financiers. Le conseil départemental, l’UEM et Nature et Découverte répondent présents. Les plans dessinés, l’argent en caisse, il ne restait plus qu’à concrétiser.
Les entreprises CORDAZO de ANCY et DALBORGO de GORZE entrent en œuvre et réalisent les travaux nécessaires. Le résultat est devant vos yeux..
Bravo à tous les bénévoles, bravo à la commune de ARRY, merci à vous : conseil départemental, UEM, Nature et Découverte, CPEPESC, les entreprises CORDAZO et DALBORGO, merci à tous ceux qui de près ou de loin ont participé à la réalisation de ce magnifique projet.